4,82/5

Choisir vos préférences en matière de cookies

Lors de la visite d'un site Web, des données peuvent être stockées dans votre navigateur ou bien récupérées à partir de ce dernier, principalement sous la forme de cookies. Ces données peuvent porter sur vous ou vos préférences et sont principalement utilisées dans le but d'assurer le bon fonctionnement du site internet que vous visitez. Ces données ne permettent pas de vous identifier directement mais vous permettent de bénéficier de la meilleure expérience de navigation sur notre site Internet. Dans certains cas, nous utilisons des cookies pour la personnalisation des publicités. Afin de respecter votre droit à la vie privée, nous vous donnons la possibilité de ne pas autoriser certains types de cookies que nous utilisons. Si vous bloquez certains types de cookies, il est possible que votre expérience de navigation et d'achat soit impactée.
À propos de l'auteur
Guillaume écrit des articles pour le blog du fait de ses connaissances et de sa curiosité envers le marché de la nutrition sportive et du sport et prend un malin plaisir à vous informer et vous partager les dernières tendances et actualités du marché des compléments alimentaires. Etant un grand passionné de musculation et de fitness depuis plusieurs années, il est également athlète de la marque et ne manque pas de partager son quotidien et sa passion sur les réseaux sociaux tels que sur Instagram (@grosgui_fit).
Les aliments riches en créatine

Les aliments riches en créatine

Publié il y a 7 ans, mis à jour il y a 1 mois

La créatine, dont le nom d'usage dans le cadre de la nutrition sportive est créatine monohydrate, est un oligopeptide à 3 acides aminés qui sont la glycine, l’arginine et la méthionine. Elle a pour formule C4H9N3O2 et sa masse molaire est de 131,133g/mol. Pour les biochimistes, elle se présente comme un dérivé azoté présent dans l’organisme au sein des muscles squelettiques et dans le cerveau. Selon les résultats de nombreuses recherches, la créatine combinée à un exercice de résistance pourrait augmenter la masse et la force sans gras (1). Combinée au phosphate sous forme de phosphocréatine, celle-ci est une source énergétique disponible immédiatement dans le muscle. Les pratiquants de musculation et de sports de force ainsi que les haltérophiles trouvent énormément leur compte dans cette molécule. En effet, la littérature scientifique soutient le mieux la supplémentation en créatine pour une performance accrue dans les entraînements de résistance de courte durée et d'intensité maximale (2).

Les sources de créatine pour l’organisme

Le corps humain produit naturellement cette molécule à hauteur journalière de 1 à 2 g en fonction de l’apport alimentaire. La synthèse endogène de créatine dépend des besoins de l’organisme, qui peuvent varier d’une personne à une autre. Il est aujourd’hui possible d’augmenter son taux de créatine grâce à la supplémentation par des compléments alimentaires. En effet, la créatine est disponible sous forme de complément alimentaire se présentant généralement sous forme d’une poudre blanche qui se dissout dans l’eau. Cette créatine est obtenue de manière synthétique par les chimistes, comme la majorité des micronutriments tels que les vitamines et les minéraux.

Dans un sens, la créatine en poudre reste un supplément nutritionnel naturel étant donné qu’elle est fabriquée par l’organisme (pancréas, foie et reins) à partir d’acides aminés et qu’elle peut aussi être obtenue directement par l’alimentation. Toutefois, il y a une problématique au niveau de la pureté de la créatine disponible dans le commerce. Celle-ci possède des résidus de fabrication, ce qui peuvent être dangereux si elle est utilisée à long terme. Il est possible d’extraire la créatine des aliments, mais cela serait trop onéreux tout en étant bien plus compliqué à mettre en œuvre. Pour bénéficiez d'une pureté exceptionnelle est élevée, il vous est conseillé d'opter pour de la créatine créapure.

Le coach Optigura vous recommande

Quels sont les aliments riches en créatine et où les trouver ?

Il y a plus de 30 ans, en 1979 pour être plus précis, Walker avait alors avancé que la créatine se trouvait uniquement chez les vertébrés, mais pas dans les micro organismes ni les plantes. Toujours selon lui, cette molécule se concentrait dans les muscles, et les sources primaires étaient le poisson et la viande. Quinze années plus tard, Balsom et Al découvrent des traces de créatine dans les plantes. Toutefois, le taux de créatine était assez bas, voire moindre. Mais les études confirment toujours que les aliments riches en créatine sont le poisson et la viande. Voici une liste des aliments les plus riches en créatine :

  • Le hareng en contient 6,5 à 10g/kg
  • Le porc en contient 5g/kg
  • Le bœuf en contient 4,5g/kg
  • Le saumon en contient 4,5g/kg
  • Le thon en contient 4g/kg
  • Le Cod en contient 3g/kg
  • Le lait en contient 0,1g/kg
  • Les cerises en contiennent 0,02g/kg

D’après les données de cette liste, la chair d’animaux contient les plus grandes quantités de créatine. Par exemple, il y a environ 3 à 5g de créatine par kilo de poisson non cuisiné comme le saumon et le thon, et de viandes comme le porc et le bœuf. Le hareng, lui, dispose de la plus grande quantité de créatine puisqu’il peut aller jusqu’à 10g par kilo. Toutefois, la manière de cuisiner peut détruire une partie de la créatine située dans ces aliments. Ainsi, la quantité de créatine provenant de l’alimentation chez les omnivores peut être amoindrie en fonction de la façon dont sont transformés les aliments.

Il faut savoir que l’apport alimentaire de créatine n’est pas le même chez tout le monde. En effet, il a été suggéré que la supplémentation en créatine et β-alanine pourrait être particulièrement utile aux athlètes végétaliens, en raison des régimes végétariens favorisant une créatine musculaire plus faible et des niveaux de carnosine musculaire plus faibles chez les consommateurs (3). Les personnes ayant une alimentation traditionnelle avec un apport en protéines allant jusqu’à 2g/kg de poids de corps pourront obtenir entre 0,25 et 1g de créatine alimentaire par jour. Et bien qu’il soit tout à fait envisageable d’augmenter l’apport en consommant plus d’aliments riches en créatine, il serait assez difficile d’obtenir plus de 4g/jour puisqu’il faudrait absorber une trop grande quantité de poisson ou de viande. A titre d'exemple, pour avoir 3 à 4 grammes de créatine par jour, il faudra alors consommer un kilogramme de bœuf, de porc ou de hareng, voire plus suivant la manière de les cuisiner.

L’augmentation de l’apport en créatine

S’il est difficile de faire grimper son taux de créatine par l’alimentation, comment faut-il procéder ? Pour les individus désirant augmenter le taux de créatine dans leur organisme, il sera nécessaire pour eux d’utiliser les compléments alimentaires à base de créatine. La supplémentation permet d’augmenter à un certain degré le taux de créatine contenu dans les muscles. Toutefois, d’après différentes données de physiologie et de biochimie, il a été établi que des apports importants de créatine ne permettent nullement un stockage de cette molécule dans les muscles. Selon les résultats de ces études, il existe au sein de cellules constituant les muscles divers mécanismes enzymatiques de rétrocontrôle et de régulation s’opposant à un tel stockage.

Si les fabricants de créatine conseillent un usage intensif d’une supplémentation en créatine, de tels apports ne sont malheureusement pas absorbés par l’organisme et se retrouvent directement éliminés par voie urinaire (4). Les compléments alimentaires de créatine ne constituent aucun danger et ne provoquent pas de maladie rénale. Les rapports de lésions rénales associées à son utilisation sont rares. Cependant, les suppléments de créatine ne doivent pas être utilisés chez les personnes atteintes d'une maladie rénale chronique ou utilisant des médicaments potentiellement néphrotoxiques (5).

Bien que la viande et le poisson soient des aliments riches en créatine, les apports alimentaires ne couvrent pas les besoins en créatine de certaines personnes pratiquants des exercices physiques intenses. Pour qu’elles puissent augmenter leur apport en créatine correctement, il faudra qu’elles se tournent vers les compléments alimentaires de créatine comme la créatine monohydrate a déjà été évaluée par différentes autorités compétentes et plusieurs sont parvenues à la conclusion qu'un apport quotidien de 3 g de créatine par personne est peu susceptible de poser des problèmes de sécurité, en se concentrant sur les adultes en bonne santé à l'exclusion des femmes enceintes et allaitantes (6). 

(1) Antonio J, Ciccone V. The effects of pre versus post workout supplementation of creatine monohydrate on body composition and strength. J Int Soc Sports Nutr. 2013;10:36. Published 2013 Aug 6.

(2) Butts J, Jacobs B, Silvis M. Creatine Use in Sports. Sports Health. 2018;10(1):31‐34.

(3) Rogerson D. Vegan diets: practical advice for athletes and exercisers. J Int Soc Sports Nutr. 2017;14:36. Published 2017 Sep 13.

(4) Hall M, Trojian TH. Creatine supplementation. Curr Sports Med Rep. 2013;12(4):240-244.

(5) Vega J, Huidobro E JP. Efectos en la función renal de la suplementación de creatina con fines deportivos [Effects of creatine supplementation on renal function]. Rev Med Chil. 2019;147(5):628‐633.

(6) Andres S, Ziegenhagen R, Trefflich I, et al. Creatine and creatine forms intended for sports nutrition. Mol Nutr Food Res. 2017;61(6):10.1002/mnfr.201600772.

Articles associés