4,81/5
À propos de l'auteur
Notre équipe est formée de spécialistes passionnés par la musculation et la nutrition, engagés à vous offrir des conseils et des informations de qualité sur la nutrition et les compléments alimentaires.
Le collagène est-il efficace pour soulager les articulations ?

Le collagène est-il efficace pour soulager les articulations ?

Publié il y a 3 mois, mis à jour il y a 3 mois

Le collagène est une protéine essentielle, naturellement présente dans notre organisme. Elle peut jouer un rôle essentiel dans la structure et la santé de nos tissus conjonctifs, tels que la peau, les tendons, les ligaments et les os. Le collagène peut aussi être indispensable pour le bon fonctionnement de nos articulations. En raison de son importance pour la santé globale et articulaire, les compléments alimentaires à base de collagène ont gagné en popularité ces dernières années.

Les différents types de collagène et leurs rôles

Le collagène est une protéine fibreuse présente dans de nombreux tissus de notre organisme. Il existe plusieurs types de collagène, chacun ayant une fonction et une localisation spécifiques dans le corps. Parmi ceux-ci, les types I, II et III sont les plus abondants et importants pour la santé des articulations.

Collagène de Type I

Le collagène de type I est le plus répandu dans l'organisme. Il constitue la majeure partie du tissu conjonctif, du derme de la peau, des tendons et des os.

Collagène de Type II

Le collagène de type II est essentiel pour la santé des articulations, car il compose la majeure partie du cartilage articulaire. Il contribue à la souplesse, à l'élasticité et à l'amortissement des chocs pour les articulations.

Collagène de Type III

Le collagène de type III est souvent présent en association avec le type I. Il joue un rôle complémentaire dans la structure et la résistance des tissus conjonctifs, y compris les articulations.

Importance du collagène pour la santé articulaire

Le collagène contribue au maintien de la fonction articulaire et à la préservation de la santé des articulations. En effet, le cartilage articulaire est principalement composé de collagène de type II, de protéoglycanes et d'acide hyaluronique. Ces composants assurent la flexibilité, l'élasticité et la résistance des articulations, tout en absorbant les chocs et les tensions.

Fonctionnement du cartilage et impact du collagène

Le cartilage articulaire agit comme un coussin protecteur entre les extrémités osseuses, réduisant les frottements et permettant un mouvement fluide et sans douleur. Le collagène est responsable de la résistance du cartilage et contribue à la retenue d'eau et d'autres nutriments essentiels à sa santé. (1)

Diminution du collagène avec l'âge et conséquences

Malheureusement, la production de collagène diminue naturellement avec l'âge, ce qui entraîne une réduction de la qualité et de la quantité de cartilage articulaire. Cette dégradation peut provoquer des douleurs articulaires, une raideur et une perte de mobilité, et contribuer au développement de l'arthrose.

Comment avoir une bonne supplémentation en collagène ?

Les compléments alimentaires de collagène peuvent aider à compenser la diminution naturelle de sa production et à soutenir la santé des articulations. (2) Il est essentiel de choisir un produit de qualité, adapté à vos besoins spécifiques.

Collagène marin vs collagène bovin : comparaison

Les deux sources les plus courantes de collagène en compléments sont le collagène marin et le collagène bovin. Le collagène marin, extrait de poissons ou de crustacés, est riche en collagène de type I et présente une bonne biodisponibilité. Le collagène bovin, provenant de la peau ou des os de bovins, est principalement composé de collagène de type I et III. Les deux sources sont efficaces pour soutenir la santé articulaire, mais le choix dépendra de vos préférences personnelles et de vos besoins spécifiques.

Formes et dosages

Le collagène est disponible sous différentes formes, notamment en poudre, en gélules ou en liquide. Sachez que le collagène hydrolysé, qui est une forme décomposée en plus petits peptides, peut être plus facilement absorbé par l'organisme. La dose recommandée varie généralement entre 5 et 10 grammes par jour, répartie en une ou plusieurs prises. Il est conseillé de suivre les instructions du fabricant et de consulter un professionnel de la santé avant de commencer toute supplémentation.

Études et preuves de l'efficacité sur l'articulation

Plusieurs études ont démontré l'efficacité du collagène pour soulager les douleurs articulaires et améliorer la fonction articulaire. Par exemple, une étude publiée dans le International Journal of Medical Sciences a révélé que la supplémentation en collagène de type II réduisait significativement les douleurs articulaires et améliorait la mobilité chez les patients atteints d'arthrose du genou. (3)

Choisir un complément alimentaire avecude collagène

Pour choisir un complément alimentaire de collagène adapté à vos besoins, prenez en compte la qualité, la source et le type de collagène, ainsi que la présence éventuelle d'autres ingrédients bénéfiques, tels que la vitamine C, l'acide hyaluronique ou les peptides de collagène.

Vérifiez bien la biodisponibilité du produit et privilégiez les marques réputées pour leur transparence et la qualité de leurs ingrédients.

Les bonnes pratiques pour le soin des articulations

En dehors de la supplémentation en collagène, d'autres mesures peuvent contribuer à la santé et à la préservation de vos articulations. Une alimentation équilibrée et riche en nutriments essentiels, tels que les vitamines C et D, le calcium et le magnésium, est indispensable pour soutenir la production de collagène et la santé osseuse.

La pratique régulière d'une activité physique adaptée, comme le yoga, la musculation, la natation ou la marche, peut également aider à renforcer les muscles qui soutiennent les articulations, améliorer la flexibilité et réduire les douleurs.

Sources :

(1) (source : https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/28929384/#:~:text=Glycine, proline, and hydroxyproline (,third of proteins in animals. ).

(2) (source :https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/18416885/ ).

(3) (source : https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/17076983/) (source :https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/30681787/).

Articles associés