À propos de l'auteur
Guillaume écrit des articles pour le blog du fait de ses connaissances et de sa curiosité envers le marché de la nutrition sportive et du sport et prend un malin plaisir à vous informer et vous partager les dernières tendances et actualités du marché des compléments alimentaires. Etant un grand passionné de musculation et de fitness depuis plusieurs années, il est également athlète de la marque et ne manque pas de partager son quotidien et sa passion sur les réseaux sociaux tels que sur Instagram (@grosgui_fit).
Doit-on prendre un pre-workout avant chaque entraînement ?

Doit-on prendre un pre-workout avant chaque entraînement ?

Guillaume J., il y a 1 mois

Un pre-workout ou souvent appelé booster de musculation est une formule tout-en-un, composée majoritairement d’ingrédients stimulants pour vous permettre d’augmenter votre énergie pour soutenir des efforts intenses et durables.

Qu’est-ce-qu’un pre-workout ?

Comme son nom l’indique, c’est un produit qui se consomme avant un entraînement afin d’éviter les risques de fatigue et augmenter l’effet de vigilance et de concentration pour plus de performances.

De manière générale, un pre-workout est riche en caféine, une substance naturelle psychotrope reconnue pour ses effets stimulants (1) mais aussi en acides aminés pouvant favoriser la congestion et l’endurance tels que l’arginine (2) et la L-Citrulline Malate (3). Nous pouvons également retrouver de la L-Carnitine, un acide aminé pouvant favoriser le transport des graisses à des fins énergétique et donc contribuer à la perte de poids et de gras (4). Certains boosters contiennent aussi de la créatine, un acide aminé reconnu pour sa capacité à augmenter la force et les performances sur des efforts courts et intenses comme la musculation (5) tels que My Energy Pump de MyMuscle ou C4 Original de Cellucor.

Un pre-workout est donc un produit destiné à donner le meilleur de vous-même ! Pour les personnes sensibles à la caféine, il existe des pre-workout sans caféine tels que Pump Xplode Powder de Olimp Sport Nutrition ou AMI-NO Xpress de Scitec Nutrition. Pour les personnes souhaitant éviter la consommation de créatine avant une séance, il existe bien entendu des pre-workout sans créatine comme Black Blood CAF+ de BioTech USA ou Amino Energy de Optimum Nutrition.

Pourquoi prendre un booster de pré-entraînement ?

Comme vu précédemment, un booster de pré-entraînement peut vous aider à réaliser des efforts plus intenses et durables tout en luttant contre la fatigue. Si vous êtes fatigué ou que vous êtes en déficit calorique lors d’un régime de sèche, la consommation d’un booster peut augmenter votre niveau d’énergie pour être davantage concentré et performant lors de l’entraînement.

Attention toutefois à contrôler vos apports en caféine toutes sources confondues pour ne pas ressentir d’effets secondaires liés à une consommation trop importante en cette substance stimulante : nausées, palpitations, accélérations cardiaques...

Faut-il en consommer à chaque début de séance ?

Un pre-workout ne doit pas se prendre à chaque début de séance et surtout lorsque celui-ci contient des substances stimulantes comme la caféine. En effet, le corps humain s’y habitue très vite et peut ne plus en ressentir les effets au fur et à mesures des séances. Dans ce cas, le booster ne vous apportera rien de plus. Nous vous conseillons de l’utiliser au maximum 1 à 2 fois par semaine afin de pouvoir en ressentir tous les bienfaits à chaque séance ! Si vous l’utilisez à chaque fois, faites une pause de 1 à 2 semaines pour le reprendre plus tard.

(1) McLellan TM, Caldwell JA, Lieberman HR. A review of caffeine's effects on cognitive, physical and occupational performance. Neurosci Biobehav Rev. 2016;71:294‐312.

(2) Ströhle A, von Bibra H, Hahn A. Bedeutung von L-Arginin für die Gefäßgesundheit [L-Arginine and vascular health]. Med Monatsschr Pharm. 2016;39(12):515-520.

(3) Figueroa A, Wong A, Jaime SJ, Gonzales JU. Influence of L-citrulline and watermelon supplementation on vascular function and exercise performance. Curr Opin Clin Nutr Metab Care. 2017;20(1):92-98.

(4) Pekala J, Patkowska-Sokoła B, Bodkowski R, et al. L-carnitine--metabolic functions and meaning in humans life. Curr Drug Metab. 2011;12(7):667-678.

(5) Butts J, Jacobs B, Silvis M. Creatine Use in Sports. Sports Health. 2018;10(1):31‐34.

Articles associés